mardi 31 octobre 2017

Fin d'une année commémorative


On date du 31 octobre 1517 les 95 thèses de Luther dont on fait rétrospectivement l’acte premier de la Réforme de Luther. Cela fera 500 ans après demain. Ce dimanche les protestants français étaient rassemblés à Strasbourg. Pour l’unité dans ton Eglise, qui est dialogue des différences et non uniformité, nous te prions Seigneur.

Les divisions du XVIème siècle et les guerres de religions demeurent une déchirure et un scandale de violence et d’intolérance. Elles sont aussi la conséquence de l’infidélité de l’Eglise romaine à l’évangile. Pour la réconciliation dans ton Eglise, pour la connaissance mutuelle par chacun d’entre nous, nous te prions Seigneur.

La mise à disposition de tous les baptisés des Ecritures est une nécessité pour notre vie chrétienne, une source féconde, comme en témoignent par exemple les cantates de Bach. Pour la beauté qui cherche à dire la vérité de la foi, nous te rendons grâce Seigneur. Pour que nous ne cessions de lire et méditer ta parole, nous te prions, Seigneur.

Nous fêtons la Toussaint. Seule ta grâce nous rend saints comme tu es saint, Seigneur. C’est ce que redécouvre Luther et qui le conduit sur les chemins de la vie dans l’Esprit, de sa vie de disciples. C’est désormais et de nouveau la foi commune des catholiques, des luthériens, des méthodistes, des réformés et des anglicans. Pour le partage d’un même et unique baptême, d’une même foi, nous te rendons grâce Seigneur.

Ce qui nous sépare encore, nous te supplions Seigneur, de nous en débarrasser en nous convertissant pour que nous puissions bientôt partager ensemble le pain et le vin de l’eucharistie.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire